L’IME Raymond Carel Présentation

A E I M (Adultes, Enfants Inadaptés Mentaux) : Des parents pionniers ... Une union nationale ... Une reconnaissance d’utilité publique.

L’Association Adultes et Enfants Inadaptés Mentaux (A.E.I.M.) a été créée en 1957. Il s’agit d’une Association Familiale Départementale (loi 1901) adhérant à l’Union Nationale des Associations de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales.

Photo du site de Saint Nicolas de Port C’est de la volonté de quelques parents, dont à l’origine des mamans préoccupées par les problèmes de leur enfant handicapé mental et de l’éducation à leur donner et ayant l’ambition de trouver des solutions, qu’est née, en juillet 1957, l’Association. Face aux défauts de l’existant, ces initiateurs, véritables pionniers, ont su créer le chaînon manquant, imaginer et donner l’espoir à des familles bouleversées.

La voie était ouverte et, dès janvier 1958, s’ouvrait le premier I.M.E., début d’une longue liste de réalisations, qui permettra à ces parents pionniers, avec l’aide des Pouvoirs Publics et l’implication des professionnels, de mettre en application l’article 1er des statuts de l’Association : « oeuvrer afin que les enfants, les adolescents et adultes porteurs d’un handicap mental aient une vie digne et citoyenne, et contribuer à promouvoir ou à créer toutes réalisations qui permettront d’accueillir au sein de ses établissements et services spécialisés des personnes en situation de handicap mental afin de leur assurer l’éducation, la formation professionnelle, la mise au travail, l’hébergement et l’épanouissement personnel. Ce chemin parcouru en cinquante ans permet de mesurer la forte mobilisation des parents et des professionnels et les risques qui ont été pris pour passer de l’assistance à la solidarité. »

Dès 1960, l’AEIM s’est inscrite dans le grand mouvement spontané de création d’associations similaires dans tous les départements français qui déboucha sur la création d’une Union Nationale, l’UNAPEI, à laquelle elle adhère depuis le début. L’AEIM est reconnue d’utilité publique depuis le 31 décembre 1963.

Photo de Vandoeuvre L’AEIM défend des valeurs auxquelles elle est fortement attachée. Ce sont avant tout celles qui figurent dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, notamment dans son article 1er “les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit et en dignité”. Ce sont aussi celles définies par la charte de la Dignité des Personnes Handicapées Mentales qui affirme leur droit à la vie, à l’éducation et à la formation, au travail et à l’emploi, au logement, aux loisirs, à la culture, à l’information, à la santé, à des ressources décentes, à se déplacer librement.

Ses missions

Elles sont définies au travers de l’article premier de ses statuts : « aider, promouvoir ou créer toutes réalisations en vue d’assurer l’éducation, la formation professionnelle des enfants et adolescents ainsi que l’hébergement, l’accès au travail des adultes inadaptés mentaux »

Ses valeurs

- Agir afin de permettre aux personnes handicapées mentales de tous âges, de vivre dans la dignité
- Obtenir pour elles les compensations adaptées à leur niveau qui favoriseront leur épanouissement personnel ainsi que leur insertion sociale

Ses atouts

- Le nombre de ses adhérents
- Son Conseil d’Administration composé exclusivement de bénévoles concernés par le handicap mental
- Le nombre de ses bénévoles présents sur le terrain

Après avoir créé son premier établissement le « Clair Matin » de Vandoeuvre en 1958, elle s’efforce depuis de répondre aux besoins et c’est ainsi qu’à ce jour, l’AEIM gère :
- 41 établissements et services différents. Service de soin et d’éducation spécialisée à domicile, instituts médico-éducatifs, établissements et services d’aide par le travail, entreprise adaptée, centre de formation et de soutien, foyers occupationnels, foyers d’accueils médicalisés, maison d’accueil spécialisée, services sociaux et services de tutelle, un large panel d’établissements et de services est aujourd’hui à la disposition des usagers du département

- 1300 salariés au service de 2200 personnes accueillies (enfants et adultes).

Pour tous renseignements :

Site internet de l’AEIM : http://www.aeim54.fr

Administratrice Déléguée : Madame Carol MONIN Président du Conseil de la Vie Sociale Vandoeuvre : en attente d’élection

Président du Conseil de la Vie Sociale Saint Nicolas : Emilie JAMES